L’édifice nouvellement créé s’identifie par une architecture de négociation ou de dialogue entre un site remarquable, le potentiel et les exigences d’un programme précis et s’appuie sur la révélation des traces d’un patrimoine fort. De cette problématique nait un bâtiment hybride, pensé comme un outil de travail moderne et dont le vocabulaire architectural répond à son environnement et intègre les besoins de ses futurs utilisateurs.

Les différents volumes s’additionnent horizontalement et verticalement pour s’inscrire dans un jeu précis avec un tissu urbain relativement dense et morcelé. Dans cet esprit, le toit à quatre pentes vient répondre à son environnement proche ou lointain.

Situé en limite du secteur patrimonial du centre-ville, nous nous sommes attachés à réinterroger la valeur des bâtiments existants pour choisir de réhabiliter une partie du bâtiment A et ainsi y adosser la structure du nouvel édifice : c’est sur les traces de ce patrimoine culturel et de ce diagnostic prudent que se composent cette extension, ses volumes, ses façades et ses toitures. Le volume, ainsi installé, conforte l’évasement de la cour principale, maintient les arbres existants, profite au mieux de l’ensoleillement et organise une nouvelle séquence d’entrée généreuse.

 

Extension du Collège et rénovation du bâtiment existant
SU : 2462 m²
Coût travaux : 5,22 M€ HT
Maître d'ouvrage : BMC (contractant général)
Livraison 2020
Mission Conception