Les espaces extérieurs sont traités en cohérence avec le parti architectural de l’établissement et de son fonctionnement. Le parti paysager est d’installer un socle végétal de la façade Nord permettant la mise en retrait du bâtiment par rapport à la rue. Le traitement graduel de la route au pied de façade permet d’implanter clairement les usages : stationnements plantés, dépose VSL, large trottoir et parvis piéton…

Le parti paysager est de traiter les limites du site. En limites Est, Ouest et Sud, une haie vive semi-persistante à fleurs est plantée. Cette haie périphérique vient contenir le jardin d’agrément de l’EHPAD et lui offre un arrière-plan paysager qualitatif. Le parti paysager est d’aménager un jardin d’agrément multi-sensoriel, où le sens du toucher est sensibilisé par la nature des sols, le sens de la vue est stimulée par la texture la couleur et le graphisme des végétaux, l'ouïe est stimulée par la présence de l’eau et les oiseaux, le sens de l’odorat est sensibilisé par les parfums des arbres et arbustes à fleurs et les jardins aromatiques. Le jardin d’agrément s’installe en cœur de parcelle au droit de l’aile Sud. Son implantation centrale offre un tableau végétal visible depuis les chambres des 2 ailes de l’établissement.

Les espaces du jardin d’agrément sont valorisés par une stratégie paysagère qui s’inscrit dans la continuité des soins. Ces espaces seront accueillants, à échelle humaine : espace de déambulation libre, de rencontre, de détente et de stimulation pour le résident.

4 unités de vie de 20 lits + PASA

SP totale : 4975 m²
Coût travaux :  8,7 M€ HT
Maîtrise d'ouvrage : Centre Hospitalier Alpes Léman
Entreprise générale : Léon Grosse
Maîtrise d'oeuvre : Brière Architectes (architectes, paysage), Groupe Delta (structures), Engie Cofely (maintenance), Brière Fluides (fluides), Betip (VRD)
Livraison 2021
Mission base + exé