Travailler à Chamonix, pour un architecte, c’est d’abord s’inscrire dans la verticalité d’un paysage saisissant. C’est aussi intervenir dans un contexte chargé d’Histoire. L’Hélium reprend les codes des vieux hôtels du centre de Chamonix : compacité de formes, verticalité des baies ouvertes vers les sommets, granit des encadrements, toitures mansardées... dans une écriture rajeunie qui compose avec deux volumes inscrits dans la pente du terrain : l’un minéral, l’autre en bois afin de dialoguer aussi avec la forte présence des chalets traditionnels du secteur.

Les logements bénéficient de vastes ouvertures d’angle qui cadrent les vues sur les montagnes. Les balcons ont été volontairement réduits pour laisser, de l’intérieur, le regard toucher les aiguilles et faire entrer la lumière au cœur des logements. Nous avons apporté un soin particulier au traitement du paysage immédiat. Les jardins en cascade depuis la rue jusqu'au bas du terrain donnent une qualité d’intégration du projet dans la pente et un caractère intimiste et précieux à ces petits hôtels particuliers.

2 bâtiments en R+1+Attique et R+2+Attique + 16 places de stationnements en sous-sol

SP : 611 m²
Coût travaux :  2,4 M€ HT
Maîtrise d'ouvrage : Primalp
Maîtrise d'oeuvre : Brière Architectes (architectes, paysage), GP Structures (structures), Cena Ingenierie (fluides), Cobalp (économiste), IMB (VRD)
Livraison 2021
Mission Conception