Extension et réhabilitation.

Un bâtiment industriel cohérent dans son cadre, un site de qualité présentant une végétation remarquable, un quartier regroupant habitat mixte et ateliers constituent le cadre du projet. Valoriser le bâti existant et conserver son caractère industriel, écrire une architecture contemporaine : face à la «solidité» de l'usine de production, la fluidité et la légèreté de l'acier et du verre.

Les intentions du projet :

Préserver le caractère propre du lieu en renforçant l'image d'un bâtiment dans un parc.

Tirer parti de la réhabilitation d'un bâtiment industriel par sa mise en valeur comme outil de travail, comme élément du patrimoine industriel de la ville.

Mettre en évidence le rapport au passé...en lien avec la fonction de gardien de la mémoire de l'étude notariale à travers le bâtiment des archives.

Le bâtiment des archives est construit comme un coffre ouvert en double façade sur l'intérieur de la parcelle. Semi-enterré, il referme la construction autour du cèdre central et renforce le sentiment d'entrer dans un espace clos, à l'écart de l'environnement immédiat de la ville.

La double peau vitrée reçoit une sérigraphie sur le thème de la mémoire et du temps, qui filtre la vue vers l'intérieur sur les meubles de stockage et qui protège les documents de l'ensoleillement direct.

 

SU : 1442 m²
Coût travaux : 2,086 M€ HT
Maître d'ouvrage : SCI FACTORY
Maîtrise d'oeuvre : Brière Architectes (architectes), Plantier (structures), Nicolas Ingénieries (fluides), Gatecc (économiste), J.Claude Gatto (architecte d'intérieur)
Livraison 2007
Mission base + exé + OPC

Démarche HQE

Enveloppe conçue pour minimiser les déperditions, toiture végétalisée, brise-soleil orientables sur toutes les ouvertures, plancher chauffant basse température, cellules photovoltaïques, eau chaude solaire.