Une importance toute particulière est attribuée au traitement des espaces libres, qu’ils soient affectés à la voirie, aux stationnements ou aux espaces verts. Au Nord, les deux grands espaces de prairie, laissés libres de toute construction, créent un espace de respiration entre le projet et l’avenue du chef-lieu. Ces espaces seront à reconquérir par la commune par le biais d’éventuels aménagements de cheminements et de lieux de convivialité. Dans le cadre du projet d’aménagement global, une esquisse de ces espaces est proposée.

Le parti d’aménagement paysager est d’installer une ambiance de type parc habité, prenant en compte la nature du sol et l’identité paysagère rurale de Ruy Montceau. La stratégie paysagère permet de conforter la composition urbaine de ce nouveau tissu bâti et d’identifier  clairement les emprises privées de la RSS, des logements collectifs et des villas individuelles.

Le quartier est desservi par une rue structurante distribuant du Nord au Sud l’équipement de la RSS et les logements collectifs, proposant un circuit en bouclage au droit des villas. A partir de cette voie, s’articule le stationnement, les liaisons piétonnes et la liaison mode doux. La rue est jalonnée par la plantation d’arbres tiges remarquables à fleurs.

Le premier plan paysager des deux esplanades de prairie et les espaces libres de la RSS et des logements collectifs sont ponctués par la plantation lâche de bosquets. Les limites séparatives riveraines sont traitées par une haie vive semi-persistante, permettant assurer l’intimité de chacun par un écran visuel.

La composition en U des bâtiments de la RSS et des logements collectifs, dégagent des « cœurs d’ilots », véritables lieux d’usages collectifs et de liaisons, où s’installent les cheminements d’accès soignés vers les entrées, des placettes et aires d’évolution équipées de bancs et de pergolas, et du stationnement. Ces cœurs d’ilôts sont agrémentés de plates-bandes et d’arbustes solitaires et de petites cépées.

Le choix des végétaux, leur silhouette et leur gabarit, répondent à des usages et à une identification des lieux. Les essences sont rustiques, à caractère champêtre et adaptées à la qualité du sol.

 

Résidence séniors 70 logements + 50 logements sociaux et 18 villas individuelles en accession

SP totale : 10 670 m²
Coût travaux : 15,55 M€ HT
Maîtrise d'ouvrage : SEMCODA
Maîtrise d'oeuvre : Brière Architectes (architectes, paysage), Plantier (structures), Brière Réalisation (fluides, OPC), GATECC (économiste), Alp'Etudes (VRD)
Livraison 2019
Mission base + exé + OPC
Misson PC pour la partie Villas